Marion Sourty

Aller à : navigation, rechercher

Doctorante

ICube - IMIS - MIV
Institut de Physique Biologique
4, rue Kirschleger
67085 STRASBOURG Cedex - France

Tél : +33 3 68 85 40 39
Bureau : 108

Courriel : sourty@unistra.fr

Activités de recherche

Sujet de Thèse

Analyse de la dynamique temporelle et spatiale des réseaux cérébraux spontanés obtenus en imagerie par résonance magnétique fonctionnelle IRMf.

Directeurs : Jean-Paul Armspach Jack Foucher
Encadrant : Laurent Thoraval

Problématique : L’objet de cette thèse est de développer de nouvelles approches statistiques pour l'analyse de la dynamique des réseaux cérébraux spontanés obtenu par IRMf chez des sujets auxquels on ne demande aucune tâche cognitive particulière. L'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), réalisée chez des sujets auxquels on ne demande aucune tâche cognitive particulière, est une des grandes percées actuelles de la neuropsychologie cognitive. Pour analyser ce type de donnée, on recherche les corrélations d'activités entre les différents systèmes neuronaux. L’analyse en composantes indépendantes (ICA) spatiale s'est imposée comme l'approche de référence. Elle permet d’obtenir des composantes faites de cartes spatiales 3D assorties d'un décours temporel. La très grande majorité de ces composantes ( 90%) est du bruit, mais le reste reflète des réseaux neuronaux dont l'activité est corrélée. Il s'agit de cartes d'activités spontanées (SAM, pour Spontaneous Activity Map), que cette activité soit cognitive ou pathologique. Le nombre de SAM, de 5 à 20 chez un même individu, questionne la façon dont elles sont coordonnées dans l'espace et dans le temps les unes avec les autres. De plus certaines sont liées à l'expression de certains symptômes (crise d'épilepsie ou hallucinations par exemple) et interrogent sur leur interaction avec l'activité spontanée normale. L'analyse de la dynamique des réseaux cérébraux spontanés chez un grand nombre de sujets est pour l'instant limitée par la sélection manuelle des SAM. La première étape de cette thèse visera à automatiser cette sélection par des techniques innovantes de traitement du signal appliquées aux dimensions spatiale et temporelle des données IRMf. Sensibilité et spécificité seront évaluées à l'aune des experts humains sur une base de 100 sujets. La seconde étape de la thèse sera d'étendre à un très grand nombre de sujets la recherche du meilleur descripteur de l'intégration spatio-temporelle des SAM entre elles.

Enseignements

Année 2012 - 2013 : IUT Louis Pasteur Schiltigheim (64h)

IUT Louis Pasteur Schiltigheim

  • Travaux Dirigés :
Électronique numérique
Mathématiques
  • Travaux Pratiques :
Électronique numérique
Informatique - Langage C
Mathématiques

Année 2013 - 2014 : IUT Louis Pasteur Schiltigheim (64h)

IUT Louis Pasteur Schiltigheim

  • Travaux Dirigés :
Électronique numérique
Mathématiques
  • Travaux Pratiques :
Électronique numérique
Informatique - Langage C
Bureautique

Année 2014 - 2015 : IUT Haguenau (64h)

IUT Haguenau

  • Travaux Pratiques :
Réseaux locaux industriels
Micro-contrôleur
Électronique numérique

Publications